Les associations sont confrontées à une difficulté qui s’avère encore plus vraie aujourd’hui : le besoin de financement. Que vous soyez une association sportive, scolaire, humanitaire ou un comité des fêtes, club de 3ème âge, les subventions et les aides publiques diminuent alors que vos charges augmentent. Pour remédier à ce manque de trésorerie, il existe des solutions simples qui rapportent des bénéfices multiples à votre organisation. Vous pouvez par exemple organiser un loto.

Avez-vous déjà pensé à organiser un jeu ou un évènement ludique pour récolter un fond ? Il existe en effet plusieurs moyens pour faire une collecte. Organiser un loto en est une et c’est une solution idéale !

Le loto, également appelé Quine dans certaines régions, s’impose pour un grand nombre d’associations, écoles et clubs de loisirs. Non seulement c’est un lieu de rencontre où les membres de l’association mettent en avant leurs projets et c’est aussi un moment de détente. Les joueurs y participent et peuvent repartir avec des lots tels que des bons d’achats, des produits gastronomiques, des appareils électroménagers…. Le loto peut être organisé sans limite de date ou de lieu dans la mesure où il se déroule dans un cercle restreint, dans un but social, culturel, scientifique, éducatif, sportif ou d’animation sociale.

Organiser un loto est avant tout une collecte de fonds

Le loto est un jeu de hasard. Les joueurs ont envie d’y participer pour tenter leur chance et surtout gagner le gros lot ! Tout est laissé au hasard, le jeu se déroule en fonction des tirages aléatoires des numéros. Par conséquent, tous les joueurs sont égaux face au jeu ! Et même si un joueur ne gagne pas et rentre bredouille, il aura quand même participé à une bonne action. L’organisation d’un loto permet de récolter de l’argent dans un but précis : faire vivre l’association ! C’est facile à mettre en place et tout le monde peut y participer.

faire vivre une association

Il y a pleins d’idées pour récolter des fonds pour votre association lors du loto. Une association sportive, par exemple, qui souhaite récolter des fonds suffisants pour renouveler du matériel, acheter des maillots pour ces joueurs, organiser des entraînements, c’est possible en organisant un loto.

Quelques exemples pour commencer l’organisation du loto

A l’entrée du loto :

Les joueurs occasionnels oublient parfois qu’il faut des accessoires tels que les pions ou les bâtons magnétiques. En proposant en même temps que la vente des cartons de loto est souvent un plus pour l’association et un service pour le joueur. 
Conseils : mettez en place une table avec un petit présentoir dédié aux accessoires. Faites des étiquettes avec des prix ronds ; proposez des accessoires originaux ou des porte-chance.

Les préventes doivent être menées quelques semaines avant le jour du loto :

L’objectif est de donner quelques dizaines de cartons aux bénévoles qui en proposeront à leur entourage, lors des marchés ou d’évènements partenaires. Les personnes qui achètent, mais qui ne pourront pas se rendre au loto pourront demander que leurs grilles soient jouées à l’ordinateur via le logiciel LIB’. Cette organisation est essentielle pour garantir la vente d’un maximum de cartons de loto.
Conseils : bien noter le nombre de cartons confié à chacun des bénévoles pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté lors des comptes ! Prévoir un tableau par vendeur pour récapituler les préventes (quantités vendues par acheteur).

Organiser des parties spéciales en fonction du thème de votre association :

Elle sera vendue avec un prix différent des cartons car vous mettrez en jeu un lot plus important. Ce sont des recettes supplémentaires et de l’adrénaline pour les joueurs
Conseils : Les bénévoles doivent être sensibilisés en amont pour pouvoir expliquer le principe de la partie spéciale synonyme de BONUS ! Il faut donc la présenter dès l’arrivée des joueurs lorsqu’ils choisissent leurs cartons.

L’animateur doit aussi en parler tout au long du loto de manière pédagogique et ludique afin que le public comprenne l’intérêt d’y jouer.

Faire jouer la partie après l’entracte afin d’optimiser vos ventes. Pratiquer un tarif dégressif en fonction des quantités achetées.

Installer un coin buvette pour vos lotos :

Un loto peut durer jusqu’à 4 heures, les joueurs ne résistent pas à une boisson ou une gourmandise au moment de la pause. Il faut prévoir un espace dédié à l’intérieur de la salle pour présenter votre « menu » de votre coin snacking. Il faut varier les plaisirs avec des crêpes au sucre, au chocolat ou à la confiture. Avec un tarif raisonnable de 2 à 3,50€, vous rentabilisez rapidement la pâte confectionnée et l’achat de l’appareil. 

snacks, nourriture et boissons avec grilles de loto

De plus, l’avantage n’est pas uniquement lié à l’argent que vous allez réunir. Cela vous permet de faire parler des activités et des projets spécifiques. Invitez la presse locale pour échanger sur les prochains investissements avec les bénéfices gagnés lors du loto. Ceci fera connaître votre association et des bénévoles sensibles à votre cause pourront vous rejoindre.

On échange ? Votre adresse e-mail ne sera pas publiée